Aventurier Uchi-Deshi

Aventurier de son existence

Situation Initiale

7 ans que je fais de l’Aïkido, en dents de scie. Pratique plutôt épisodique ces deux dernières années, après une courte période intensive (12h/ semaine pendant 50jours) sur Strasbourg. Actuellement 1er Kyu (équivalent ceinture marron).

Ça, c’est pour le CV. Parce que, sinon, je suis surtout un être humain du XXIème, plongé dans la civilisation, et cherchant une place, un sens à tout ce bazar… Un équilibre ? Une cohabitation ?

Une cohabitation entre mes émotions, mes énergies, mes réflexions, mes motivations…

Ça ne t’est jamais arrivé d’avoir une vision de ce que pourrait être ta Vie, ta Vie idéale ? Tu pourrais la dessiner… Moi, si. Je peux la dessiner, la conceptualiser…

Mais la mettre sur les rails de la réalité, c’est autre chose… Bien sûr, il y a des petites choses qui se mettent en place. Mais trois pas en avant, deux en arrière. Parfois, trois en arrière. Des pas de fourmi…

Des pas de fourmi ?

Non, merci. Je ne veux plus de pas de fourmi. Au diable la modération !

La modération ? C’est la médiocrité, la peur et la confusion déguisées. C’est la tromperie raisonnable du diable. c’est le compromis qui ne satisfait personne. La modération est pour les faibles et les peureux, pour ceux qui sont incapables de prendre une position. Elle est pour ceux qui ont peur de rire ou de pleurer, pour ceux qui ont peur de vivre ou de mourir. La modération, c’est du thé tiède, la boisson du diable !

Le Guerrier Pacifique, Dan Millman

Mes rêves

Sortir de ma zone de confort, c’est un cadeau que je m’offre.

C’est comme une deuxième chance. C’est peut-être ça, le présent. Une deuxième chance, à chaque moment, de devenir qui on est… Et pour ça, il y a moult chemins. Mais qu’une seule manière de l’arpenter : l’Action.

Alors, j’y vais. Entièrement, pleinement. C’est ma deuxième chance. Faire table rase, tout déconstruire… Habitudes, repères, idées, protections, schémas mentaux… Faire table rase pour pouvoir reconstruire. Mon passé ne me condamne pas.

Incorporer, mentalement, physiquement, émotionnellement, une nouvelle connaissance, basée sur l’expérience, qui me permettra d’agir. Agir.

Les barrières sont légion : pression sociale (partir 5 mois pour faire uniquement de l’Aïkido, mais pourquoi ?), incompréhension de l’entourage, craintes projetées.

Mais aussi peur, peur de ne pas être à la hauteur (de quoi ? de moi-même ?), de me blesser, de craquer mentalement, d’être une loque physique, d’être simplement ce que j’ai toujours été : quelqu’un de normal, de trop banal pour pouvoir faire quelque chose de vraiment extraordinaire.

Mais les barrières sont là pour être escaladées, non ?

Peut-être que ma seule crainte, c’est d’être à la hauteur de ma propre existence…

Avancer, c’est gagner

Malgré toutes ces peurs qui m’habitent, pourrais-je ne pas vivre ma vie ? Je ne peux pas « rater » une expérience. Vivre, c’est faire un pas. Et puis, un autre. Et encore un… Être acteur. Qu’importe le chemin ou la vitesse.

J’irai jusqu’au bout de cette expérience d’Uchi-Deshi. Il n’y a pas de retour possible, les billets d’avions sont pris. Il s’agit juste de (sur)vivre, instant après instant, jour après jour. En apprenant le maximum. J’ai pris la décision de vivre cette aventure. Je la vivrai. De devenir cet aventurier. L’aventurier de ma vie.

Ce sera une période riche, positive et intense.

Viens !

À travers ce site, je rendrai compte de cette expérience. Je m’engage à écrire un article par semaine, durant les 5 mois. Récit de voyage ? Bribes philosophiques ? Journal ? Prise de note ? Un moyen de donner des nouvelle ?

Un peu de tout ça.

Je t’invite à lire le Préambule de la rubrique Primitif, si tu te demande pourquoi j’écris.

À lire le Contexte du projet Uchi-Deshi.

À t’abonner à la lettre de M.Mih pour être tenu au courant, et pouvoir me poser directement des questions.

À vivre pleinement ta Vie, en étant l’aventurier de ton existence !

 

Un petit partage...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this pageShare on TumblrFlattr the author

2 pensées sur “Aventurier Uchi-Deshi

  • 7 septembre 2017 à 17 h 34 min
    Permalink

    M. Mih ; je te souhaite grande réussite et transformation féconde. Que ton futur-toi soit à la hauteur des attentes, en espérant que celles-ci ne soit pas si hautes qu’elles en deviendraient inatteignables. Les barrières qu’on escalade sont aussi celles dont on se casse la gueule.
    Mais je ne suis pas venu là pour faire mon pisse-vinaigre, puisse l’expérience te nourrir et sur la durée au delà des cinq mois. Je ne peux que trop te conseiller de tenir un journal quotidien hors-ligne, un carnet ou tu noterais tout, absolument tout, sans devoir l’assumer ni y réfléchir. Il serait un compagnon de vie et une relique pour tes années futures, je pense. En tous cas, c’est ce que je ferai à ta place.

    Bon voyage. Gloire ! Et longue vie.

    Répondre
    • 7 septembre 2017 à 19 h 13 min
      Permalink

      Merci Archange des Internets !
      « Moins que d’autres, je ne savais si le but de notre vie avait un sens. Mais je savais, plus que quiconque, qu’elle avait une valeur. »

      « Ceux qui vont mûrir te saluent »

      Pas la peine de préciser de qui c’est, n’est-ce pas… 😉

      « un carnet ou tu noterais tout, absolument tout, sans devoir l’assumer ni y réfléchir. » Je récupère l’idée. Merci.

      Répondre

Laisse un commentaire ici plutôt que sur Facebook