Des livres pour une vie Œuvre d’Art

Être meilleur que la veille…

Des livres à l’impact profond, étonnant, inattendu. Des livres qui agissent comme une grande claque dans la figure, comme un coup de pied aux fesses, ou alors, comme un turbo dans un quotidien morne…

Bref tu connais ces livres là. Ce sont ceux dont on dit « si seulement j’avais lu ça plus tôt ». Plus tôt, c’est maintenant.

Cette liste est vivante, au gré des lectures et de tes suggestions.

Laisse les tiens en commentaires…

Livres de M.Mih

  • Ishmael, de Daniel Quinn. Roman / conte philosophique. Et si la civilisation n’était pas la solution ultime, mais juste une étape ? Que faire ? Inventez.
  • Au delà de la Civilisation, de Daniel Quinn. Déconstruit ton paradigme pour permettre au tien d’éclore.
  • La Zone du dehors, d’Alain Damasio. Etre Volté ou Molté ? Anar ou pénard ?
  • La Horde du Contrevent, d’Alain Damasio. Roman ou invitation à vivre face au vent ? Un pavé aussi puissant qu’imposant.
  • La pierre et le sabre, d’Eïji Yoshikawa. Suivi de La parfaite lumière. La vie romancée de Mushahi. Fantasmant.
  • Born to Run, Christopher McDougall. Pour enfin ne plus trouver chaussure à son pied. Encourageant.
  • La Semaine de 4 heures, Tim Ferris. Pour une entreprise au service de sa vie, et non l’inverse.
  • The Miracle Morning, Hal Elrod. Pour que tous les matins, ce soit Noël…
  • Comment se faire des amis ? Dale Carnegie. Ou autrement dit, devenir président, directeur, sur une base de communication non-violente, de pédagogie positive et de marketing.
  • Réfléchissez et devenez riche, Napoleon Hill. Riche avec un grand R, toutes les formes de richesses, pour vaincre toutes les excuses auto-limitantes.
  • Le modèle Paléo, Mark Scisson. Où l’on cause alimentation et action. Pour une vie à la Grok !
  • Wild, Cheryl Strayed. À chacun sa montagne à gravir…
  • 1984, George Orwell. Un classique encore incompris. Un passé. Le présent est dans la Zone du Dehors de Damasio.
  • De la Servitude Volontaire, Étienne de la Boétie. À 18 ans, les bases sont posées…
  • De la désobéissance civile, Henry David Thoreau. Simple, court, direct.
  • Le traité du rebelle ou le recours aux forêts, Ernst Jünger. « Est Rebelle quiconque est mis par la loi de sa nature en rapport avec la liberté, relation qui l’entraîne dans le Temps à une révolte contre l’automatisme, et à un refus d’en admettre la conséquence éthique: le fatalisme ».
  • Commentaires sur la Vie, Jiddu Krishnamurti. Être, et non pas devenir. Intensément puissant.

 

Ici retrouve les films pour une vie Œuvre d’Art.

Si tu es à la recherche d’horizons nouveaux, je te conseille d’aller visiter la page des amis.

 

Un petit partage...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this pageShare on TumblrFlattr the author

4 pensées sur “Des livres pour une vie Œuvre d’Art

  • 14 septembre 2017 à 12 h 27 min
    Permalink

    Sylvain Tesson ! Il faut absolument ajouter du Sylvian Tesson, et pour commencer rien ne vaut « Dans les forêts de Sibérie », je pense que ça tombera exactement dans ce que tu cherches.

    Répondre
    • 14 septembre 2017 à 12 h 37 min
      Permalink

      Tiens, c’est vrai. Ça fait longtemps que je n’en ai plus lus. Le dernier devait être « Petit Traité sur l’Immensité du Monde ».

      Quand j’en aurai l’occasion, je me replongerai dedans… Dans 5 mois.

      Ces derniers temps, je suis tombé amoureux de Mike Horn, dans le domaine des aventuriers…

      Répondre
  • 11 juillet 2017 à 21 h 26 min
    Permalink

    Pas de commentaires? Roooo allé moi je suggérerai :

    Tous les Harry Potter, c’est une source inépuisable et à la fois best comme long-seller 😉
    De Romain Puértolas, « Re-vive l’Emperreur »… pour la re-conquête du monde par Napoléon, de nos jours
    « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen
    « Le Petit Prince » de St Exupéry
    « Patients » de Grand-Corps Malade
    « Ainsi résonne l’écho infini des montagnes » de Khaled Hosseïni
    « L’empire des loups » de Jean-Christophe Grangé
    « Derborence » d’un auteur Suisse (je préfère te laisser chercher)

    Bon c’est déjà pas mal, non?

    Répondre
    • 7 septembre 2017 à 9 h 08 min
      Permalink

      Merci pour tes suggestions 🙂

      Répondre

Laisse un commentaire ici plutôt que sur Facebook